Chassagne-Montrachet, le prince des vins blancs

Written on 02/08/2021

Un vin blanc des plus emblématiques

Situé au sud de la Côte de Beaune, Chassagne-Montrachet partage avec le village juste à côté, Puligny, l'un des vins blancs les plus connus de la région Bourgogne : le Montrachet. C'est un vignoble avec une grande concentration de vins blancs, environ 70% de la production et 30% en vins rouges. 

Au sein de cette appellation, on distingue 19 climats classés en Chassagne-Montrachet et trois grands crus : Montrachet Grand Cru, Bâtard-Montrachet et Criots-Bâtard-Montrachet. 

Parmi les climats, on retrouve entre autres :  La Romanée, Les Grandes Ruchottes, La Grande Montagne, Vigne Blanche, Morgeot, Ez Crottes, Les Chaumes, Vigne Derrière, Clos Saint Jean, Les Chenevottes, La Roquemaure... 

 

Pour les blancs, le Chardonnay présente une belle robe or bien marquée aux reflets verts. On retrouve des arômes d'aubépine, de chèvrefeuille ou encore d'acacia qui se mélangent parfaitement à ceux de la noisette et de la verveine. 

En bouche, l'appellation Chassagne-Montrachet fait preuve d'une belle minéralité avec un arôme assez léger mais bien présent de silex. 

En vieillissant, le vin devient un peu plus gras, avec des notes miellées ou beurrées. C'est un vin généralement assez rond, avec une belle courbe, légèrement opulent avec une petite attaque très agréable. 

 

La robe des rouges est assez reconnaissable puisqu'elle tire vers le violet. Issu du cépage pinot noir, le bouquet tire évidemment sur les petits fruits rouges comme la griotte ou encore la groseille, la framboise ou encore la fraise des bois. On peut également ressentir quelques notes animales ou épicées. Autant d'arômes qui promettent une belle étoffe en bouche avec parfois, certains tanins un peu austères dans sa jeunesse qui disparaisse en vieillissant, pour laisser place à une structure concentrée et goûteuse. 

 

Avec une telle qualité, les accords mets et vins sont sublimes. Pour les blancs, sa puissance est le partenaire idéal des viandes blanches comme la volaille ou le veau. Évidemment, Chassagne-Montrachet s'accordera parfaitement avec des poissons comme le saumon, mais également le homard et la langouste. La température de service conseillée oscille entre 12 et 14 degrés. 

Pour les rouges, sa puissance et ses tanins se marieront avec des belles pièces de viande comme l'agneau grillé, le porc ou encore un gibier à plumes, tout cela a une température de service entre 14 et 16 degrés. 

This will interest you